Gideon Levy, éternel poil à gratter d'une société «en plein coma»

Par

«Israël s'est embarqué hier dans une nouvelle guerre calamiteuse etinutile.» Publié le 28 décembre 2008 dans le quotidien Haaretz, ce «cri»du journaliste Gideon Levy trouve alors très peu d'écho. Un an plus tard, les éditions La fabrique publient Gaza,ouvrage qui regroupe les articles écrits par Gideon Levy entre 2006 et2009, de la guerre du Liban jusqu'à “Plomb durci”. Entretien.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Israël s'est embarqué hier dans une nouvelle guerre calamiteuse et inutile. Le 16 juillet 2006, j'écrivais dans ces colonnes : “Chaque quartier a sa brute, quelqu'un qu'il ne faut surtout pas énerver... Non pas qu'elle n'ait pas raison, on lui a peut-être bien causé du tort, à la brute. Mais quelle réaction ! Il faut voir sa réaction.” Deux ans et demi plus tard, on peut dire la même chose.»