Giuseppe Conte fait figure d’accusé devant le Parlement européen

Par
La Commission européenne et les eurodéputés n’ont pas ménagé leurs critiques mardi à l’égard d’une Italie accusée de se marginaliser, devant le président du Conseil Italien, Giuseppe Conte, venu débattre de « l’avenir du projet européen ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

STRASBOURG (Reuters) - La Commission européenne et les eurodéputés n’ont pas ménagé leurs critiques mardi à l’égard d’une Italie accusée de se marginaliser, devant le président du Conseil Italien, Giuseppe Conte, venu débattre de « l’avenir du projet européen ».