En Italie, Mario Draghi prend les rênes d’un gouvernement d’union nationale

Par

Sollicité pour sortir le pays de sa paralysie en pleine pandémie de Covid-19, l’ancien président de la Banque centrale européenne a accepté vendredi de devenir président du conseil, annonçant dans la foulée la composition de son gouvernement mélangeant politiques et technocrates.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’ancien président de la Banque centrale européenne Mario Draghi a accepté vendredi, lors d’un entretien avec le président Sergio Mattarella, de diriger un nouveau gouvernement en Italie.