Les députés britanniques rétablissent la date du Brexit

Par
La Première ministre Theresa May a contré mardi une rébellion au Parlement sur ses projets de Brexit, au prix d'un compromis qui accorde aux parlementaires plus de contrôle sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - La Première ministre Theresa May a contré mardi une rébellion au Parlement sur ses projets de Brexit, au prix d'un compromis qui accorde aux parlementaires plus de contrôle sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.