Affaire Carla Bruni : le Fonds mondial contre le sida a bien versé 2,2 millions de dollars sans appel d’offres

Par et

Le fonds mondial de lutte contre le sida a bien attribué certains marchés sans appel d'offres lors d'une campagne de communication. Julien Civange, l'ami de Carla Bruni-Sarkozy, en a profité. Le Fonds, bien qu'embêté, juge ses procédures régulières.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une semaine après l’article de Marianne sur le « Carla Gate », le Fonds mondial de lutte contre le sida livre des informations avec parcimonie. Longuement interrogé par Mediapart, il reconnaît que pour la campagne de communication Born HIV Free (visant à combattre la transmission du virus de la mère à l’enfant), qui a coûté en tout 2,8 millions de dollars (2,2 millions d'euros), 2,2 million de dollars (1,7 million d'euros) ont été distribués sans appel d’offres. Principal bénéficiaire : Julien Civange, un ami proche de Carla Bruni-Sarkozy, épouse du président de la République et ambassadrice du Fonds mondial. La société de Julien Civange, Mars Browsers, a touché 580 000 euros pour concevoir et orchestrer cette campagne mondiale. « C’est une procédure d’exemption prévue par notre règlement », tente d’expliquer le Fonds, qui doit adapter sa communication.