«Pays de merde»: 54 pays africains demandent des excuses à Donald Trump

Par

Les ambassadeurs du groupe africain à l'Onu ont publié un communiqué au langage très fort.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’emploi par le président américain Donald Trump du mot « pays de merde » pour désigner Haïti et certains pays africains susceptibles d'envoyer des migrants aux États-Unis a déclenché un tollé mondial. Après une réunion d'urgence des ambassadeurs du groupe africain à l’Onu, ces derniers ont exigé vendredi 12 janvier « rétractation et excuses » de Trump.