Fosses communes au mausolée de Franco: des fouilles pour trouver l’apaisement

Des experts préparent l’exhumation de corps enterrés avec l’ex-dictateur pour que leurs descendants leur offrent une sépulture décente. Un récit de François Musseau à lire sur Libération.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« La gigantesque tombe où gît le Caudillo n’est plus intouchable. Situé à une cinquantaine de kilomètres à l’ouest de Madrid dans un spectaculaire cirque montagneux, visible de loin en raison d’une croix en granit haute de 150 mètres, le mausolée de l’ancien dictateur va désormais être investi par des grues et des pelleteuses. Déjà, des archéologues et des médecins légistes sont à pied d’œuvre. Objectif : exhumer des victimes de la guerre d’Espagne pour que leurs descendants leur réservent une sépulture digne. “C’est une barrière qu’on croyait infranchissable qui vient de s’abattre !”, a réagi, fou de bonheur, Manuel Lapeña dont le grand-père gît dans les bas-fonds de ce drôle d’endroit construit entre 1940 et 1950 à la demande de Franco pour y héberger sa future dépouille. De fait, au sortir d’un long tunnel, sous une dalle de marbre d’une vaste crypte, se trouve la tombe du despote qui régna pendant presque quatre décennies sur les destinées du pays.