WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump a réfuté jeudi les accusations de violences sexuelles proférées à son encontre par plusieurs femmes, assurant que leurs dires étaient "totalement et absolument faux".