La coïncidence est terrible pour Cristiano Ronaldo. Lundi à 20 heures, il remportait son quatrième Ballon d’or, décerné par le magazine France Football. Le même jour, le service d’élite du fisc espagnol ouvrait une vaste enquête visant la superstar du Real Madrid et trente-six autres personnalités citées dans les articles des Football Leaks, publiés par Mediapart et les onze autres médias du réseau European Investigative Collaborations (EIC). C’est ce que révèle une injonction de l’administration fiscale reçue lundi après-midi par notre partenaire El Mundo. Le quotidien se voit sommé de livrer l’ensemble des documents en sa possession au sujet des trente-sept personnalités visées.