Au tout début de cette année, au Cambodge, la police militaire a réprimé dans le sang le mouvement des ouvriers du textile travaillant notamment pour les marques internationales comme H&M, Puma et Adidas. Ils réclamaient une augmentation de salaire et des conditions décentes de travail et de vie. En avril 2013, au Bangladesh, plus de 1 200 ouvriers sont morts après l'effondrement d'un bâtiment abritant des ateliers de confection à Dacca. En Asie, les ouvriers payent de leur vie la croissance de leur pays.