Syrie: Poutine veut écraser les "groupes terroristes" à Idlib

Par
La présence de "groupes terroristes" dans la province syrienne d'Idlib n'est pas tolérable, a déclaré jeudi le président russe Vladimir Poutine à ses homologues turc et iranien, Recep Tayyip Erdogan et Hassan Rohani, à l'ouverture d'un sommet organisé à Sotchi, en Russie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

SOTCHI, Russie (Reuters) - La présence de "groupes terroristes" dans la province syrienne d'Idlib n'est pas tolérable, a déclaré jeudi le président russe Vladimir Poutine à ses homologues turc et iranien, Recep Tayyip Erdogan et Hassan Rohani, à l'ouverture d'un sommet organisé à Sotchi, en Russie.