A trois mois des élections, le Parlement européen donne son feu vert à un nouveau traité commercial

Par

Après le Japon en décembre, le Parlement européen a validé mercredi 13 février un traité de libre-échange avec Singapour. Les députés ont aussi adopté un mécanisme plus controversé, sur la protection des investissements, alors même que la Cour de justice de l’UE ne s’est pas encore prononcée sur sa compatibilité avec les traités.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les eurodéputés réunis mercredi 13 février à Strasbourg ont adopté (436 pour, 203 contre, 30 abstentions) un accord de libre-échange avec Singapour, l'un des premiers centres financiers au monde, qui a construit en partie son développement sur le laxisme de ses autorités fiscales.