Deux militaires arrêtés après l'explosion de drones au Venezuela

Par
Le procureur général du Venezuela a annoncé mardi l'arrestation de deux militaires de haut rang dans le cadre de l'enquête sur l'attentat présumé ayant visé le président Nicolas Maduro il y a dix jours.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

CARACAS (Reuters) - Le procureur général du Venezuela a annoncé mardi l'arrestation de deux militaires de haut rang dans le cadre de l'enquête sur l'attentat présumé ayant visé le président Nicolas Maduro il y a dix jours.

Le gouvernement vénézuélien accuse l'opposition, la Colombie et les Etats-Unis d'avoir cherché à éliminer le chef de l'Etat à l'aide de drones chargés d'explosifs.

Quatorze personnes, dont un parlementaire, ont été arrêtés jusqu'à présent et une vingtaine de suspects sont en fuite, dont certains à l'étranger, selon les autorités de Caracas.

Le procureur général, Tarek Saab, a indiqué que les deux officiers soupçonnés, le général Alejandro Perez et le colonel Pedro Zambrano, avaient été présentés lundi à un juge. Il n'a fourni aucune autre précision.

Le ministère de l'Information, qui répond aux questions des les journalistes au nom du gouvernement, n'a pas donné suite aux sollicitations de Reuters.

L'implication de militaires dans un complot contre Nicolas Maduro serait un signe inquiétant pour le président contesté en raison, notamment, de sa gestion économique désastreuse du pays pourtant riche en pétrole.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale