Rentrée littéraire 2013 Entretien

Thomas B. Reverdy et le Japon post-Fukushima

Le monde, sans frontières géographiques ou linguistiques, est l'espace de l'écriture. Romancier et non « écrivain français », tel se revendique Thomas B. Reverdy. Dans son dernier roman, Les Évaporés, il explore le Japon post-Fukushima, le pays qui tente de se reconstruire mais aussi les affaires florissantes nées de la catastrophe puisque « la misère », elle, « est une énergie renouvelable ». Entretien avec l'auteur et extrait du roman en fin d'article.

Dans son précédent roman, L’Envers du monde (2010), Thomas B. Reverdy explorait l’après 11-Septembre, plaçant son récit sous l’égide d’une phrase de Baudrillard : « Ainsi, devant le Ground Zero, dans les décombres de la puissance mondiale, nous ne pouvons que retrouver désespérément notre image. » Avec Les Évaporés, Reverdy poursuit son interrogation du Power Inferno, de cette « violence du mondial », cette fois du côté du Japon et d’un 11 mars inscrit dans nos mémoires, tsunami, catastrophe nucléaire, « et tous ces gens qui erraient étaient comme à la dérive au milieu des restes de leur monde. La mer s’était retirée, mais il n’y avait plus de port où rentrer ».

Abonnement mediapart

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

À la Une de Mediapart

Discriminations — Reportage
En Haute-Loire, au « pays des Justes » : la rumeur et les cendres
Le village de Saint-Jeures, réputé pour avoir sauvé des juifs pendant la guerre, n’est pas épargné par l’islamophobie. Quand Yassine, un jeune chef d’entreprise à son aise, décide d’y faire construire une maison et d’installer sa famille, les pires bruits se mettent à courir. Jusqu’à l’incendie.
par Lou Syrah
Extrême droite — Enquête
Les « VIP » de Villepinte : l’extrême droite et la droite dure en rangs serrés
Parmi les invités du meeting de Villepinte, des responsables identitaires, des anciens d’Ordre nouveau et du Gud et des royalistes côtoient les cathos tradis de La Manif pour tous et les transfuges du RN et de LR. La mouvance identitaire s’apprête à jouer un rôle majeur dans la campagne.
par Karl Laske et Jacques Massey
Politique économique — Analyse
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin
Énergies — Parti pris
Régulation de l’énergie : la politique du pire
En excluant la période de spéculation débridée fin décembre sur le marché de gros de l’électricité, la commission de régulation de l’énergie aurait pu limiter la hausse des tarifs régulés à 20 % au lieu de 44 %. Elle a préféré faire les poches d’EDF et transférer l’addition aux consommateurs après l’élection présidentielle.
par Martine Orange