Amesys: l'industrie de la surveillance française se porte bien

Par

Poursuivie pour complicité d'actes de torture après avoir vendu des outils de surveillance à la Libye de Kadhafi en 2006, Amesys avait officiellement disparu. Mais c'était pour mieux renaître sous la forme d'une entité bicéphale basée en France et à Dubaï, avec les mêmes activités. Le site Reflets entame la publication d'une série d'enquêtes sur les nouveaux clients et produits de ce poids lourd de la surveillance du Net, actif en Égypte, en Turquie, au Gabon, mais également en France.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le site Reflets entame mardi 14 novembre la publication d’une série d’articles détaillant les activités de Nexa Technologies, une société française spécialisée dans la surveillances du Net et ayant succédé à la tristement célèbre Amesys.