Timmermans défend Malte lors d'un débat sur le blanchiment d'argent

Par
Frans Timmermans, vice-président de la Commission européenne, a plaidé mardi la cause du gouvernement maltais, auquel des élus ont reproché de ne pas faire le nécessaire contre le blanchiment d'argent, lors d'un débat au parlement européen sur le meurtre de la journaliste d'investigation Daphné Caruana Galizia.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BRUXELLES (Reuters) - Frans Timmermans, vice-président de la Commission européenne, a plaidé mardi la cause du gouvernement maltais, auquel des élus ont reproché de ne pas faire le nécessaire contre le blanchiment d'argent, lors d'un débat au parlement européen sur le meurtre de la journaliste d'investigation Daphné Caruana Galizia.