Yémen: Griffith réclame un contrôle "solide et efficace" de la trêve

Par
Un système de surveillance de la trêve doit être rapidement mis en place dans le port yéménite d'Hodeïda, a souligné vendredi devant le Conseil de sécurité l'émissaire des Nations unies pour le Yémen, Martin Griffiths.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

NATIONS UNIES (Reuters) - Un système de surveillance de la trêve doit être rapidement mis en place dans le port yéménite d'Hodeïda, a souligné vendredi devant le Conseil de sécurité l'émissaire des Nations unies pour le Yémen, Martin Griffiths.