La fin de la présidence Trump

Par

Selon l’opinion d’un prestigieux journaliste du New Yorker, la perquisition chez l’avocat personnel de Donald Trump marque le début de la fin de cette présidence chaotique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Tandis que samedi, Donald Trump se vantait sur Twitter d’une « Mission accomplie » après les frappes aériennes en Syrie, le journaliste du New Yorker Adam Davidson prenait la plume et publiait une tribune dans laquelle il décrit, au contraire, « la fin de partie de cette présidence ». Non pas à cause du conflit syrien, mais de la perquisition effectuée, cette semaine, par le FBI au cabinet de l’avocat Michael Cohen, qui défend depuis des années les intérêts de Donald Trump.