Espagne: dix ans après l’indignation, le mouvement des places «reste un mystère»

Par

Dix ans après le mouvement « indigné » parti le 15 mai 2011 des places d'Espagne, Mediapart s'est entretenu avec d'anciens participants, devenus députés, journalistes, militants. Bien que l'extrême droite domine à présent le débat public à Madrid, ils dessinent les contours d'un legs encore vivant.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Madrid (Espagne) - La vidéo a été mise en ligne sur YouTube en septembre 2011. Elle n'a été vue qu'un peu plus de 8 200 fois depuis. Pourtant, c'est une pièce centrale, pour qui veut faire l'archéologie du mouvement indigné : elle montre « les 40 premiers de Sol », ces quarante manifestants qui, le soir tombé sur la place Puerta del Sol à Madrid, décident d'y rester et de camper.