Écosystèmes et pollution

La droite européenne prête à tuer la biodiversité

Pierre angulaire de la stratégie européenne en faveur de la biodiversité, le règlement sur la restauration de la nature est rejeté en bloc par la droite et l’extrême droite. Une opposition véhémente face à un texte pourtant en dessous de l’urgence environnementale.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Il ne s’agit que de protéger, sans trop de contraintes, la nature. Mais le règlement sur la restauration de la nature, pilier de la stratégie de l’Union européenne (UE) en faveur de la biodiversité, fait l’objet d’une fronde forcenée des eurodéputé·es de droite et d’extrême droite. À les en croire, il s’agit de l’un des pires textes de la mandature parlementaire. « Un texte hors sol », « dangereux », « une provocation », affirme l’eurodéputée Les Républicains (groupe PPE) et rapporteure du texte en commission agriculture Anne Sander. À l’approche de la campagne des européennes de 2024, ils affirment une position radicale en défense du monde économique contre l’urgence environnementale. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

#FREEMORTAZA

Depuis le 7 janvier 2023 notre confrère et ami Mortaza Behboudi est emprisonné en Afghanistan, dans les prisons talibanes.

Nous ne l’oublions pas et réclamons sa libération.

En savoir plus sur #FREEMORTAZA

Aujourd’hui sur Mediapart

Voir la Une du Journal

#FREEMORTAZA

Depuis le 7 janvier 2023 notre confrère et ami Mortaza Behboudi est emprisonné en Afghanistan, dans les prisons talibanes.

Nous ne l’oublions pas et réclamons sa libération.

En savoir plus sur #FREEMORTAZA