Ukraine: la nouvelle vie de ceux qui ont fui la guerre du Donbass

Par

Victimes du conflit séparatiste, Irakli et Diana ont quitté le Donbass en juin 2014. Aujourd'hui réfugiés à Kiev avec leurs deux enfants, ils tentent de repartir de zéro, convaincus qu'ils ne retourneront probablement jamais vivre dans leur ville d'origine, Lougansk. Rencontre avec des déplacés de guerre comme il en existe des centaines de milliers aujourd'hui en Ukraine.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Kiev (Ukraine), de notre envoyée spéciale.- Ils avaient acheté depuis peu un vaste bâtiment pour en faire un hôtel-restaurant. Leur atelier de réparations de voiture, construit de leurs propres mains et ouvert il y a neuf ans, tournait à plein régime. Ils avaient une maison dans les quartiers Est de Lougansk, plus une datcha en pleine forêt, à quelques kilomètres. Elle venait d'accoucher de leur deuxième enfant… Irakli et Diana faisaient partie de la classe moyenne de Lougansk, cette ville de l'Est de l'Ukraine. Petits entrepreneurs au pays de la mine et de l'acier, ce couple plein d'énergie ne renâclait pas à la tâche.