Espagne: la lettre de Pablo Iglesias aux militants Podemos

Par

Après l’accord avec les socialistes en vue de former un gouvernement en Espagne, le leader de Podemos prévient qu’il devra « céder sur beaucoup de choses ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pablo Iglesias n’avait pas pris la parole depuis l’annonce mardi d’un projet de coalition entre le PSOE et Unidas Podemos dans lequel lui deviendrait vice-président. Il a fait parvenir aux militants et sympathisants de son parti, ce vendredi, une lettre dans laquelle il remercie les forces vives du mouvement anti-austérité, mais aussi prépare le terrain à quelques renoncements, au moins à court terme.