L’Autriche fait renaître le train de nuit

Par Vianey Lorin

En Autriche, la compagnie nationale ÖBB est leader dans l’offre de trains de nuit à travers l’Europe. Le résultat d’un pari gagnant pour l’entreprise, qui a misé sur ces trains quand la plupart des pays les délaissaient. Ce marché est amené à se développer avec la prise de conscience écologique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Vienne (Autriche), correspondance.– L’horloge affiche 19 h 15 sur le quai numéro 8 de la gare centrale de Vienne. Lentement, le train couleur bleu nuit et estampillé « Nightjet » s’arrête face aux passagers, dont beaucoup traînent derrière eux d’imposantes valises : avec le rail, aucune restriction de bagage, contrairement à l’avion. Ce train, dans lequel les voyageurs se pressent, relie quotidiennement Vienne à Rome et, en ce vendredi soir, il est quasiment plein. Il appartient à la compagnie nationale autrichienne ÖBB, qui exploite 26 lignes seule ou en partenariat et propose des destinations variées comme Hambourg, Venise ou encore Varsovie. Elle est aujourd’hui leader dans l’offre de trains de nuit à travers l’Europe et a réussi à rendre ce marché rentable, alors que d’autres pays le considéraient comme un gouffre financier