Les causes financières du nazisme

Une étude examine en quoi la crise bancaire allemande de 1929-31 a joué un rôle dans la montée du nazisme. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans une étude très précise, deux économistes suisses, Sebastian Doerr et Hans-Joachim Voth, et un économiste espagnol, José-Luis Peydró, retissent les liens étroits entre la crise bancaire qui a frappé l’Allemagne en 1931, à la suite de la crise de 1929, et la montée du nazisme dans l’opinion allemande. Une étude qui permet de préciser les causes économiques du régime hitlérien.