Navires français Mistral : révélations sur la corruption du système Poutine

Dans le deuxième volet d’un entretien au long cours, l’oligarque Sergueï Pougatchev affirme qu’un proche de Poutine, Sergueï Tchemezov, encaisse depuis vingt ans des commissions occultes sur des comptes offshore du président russe en lien avec des marchés d’armement. Le contrat des navires de guerre français Mistral, conclu par Nicolas Sarkozy et annulé par François Hollande, n’aurait pas dérogé à la règle.

Karl Laske et Madeleine Leroyer

16 mars 2022 à 09h24

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

C’était un contrat à haut risque, de l’aveu même de certains militaires français. Livrer des navires de guerre Mistral BPC (bâtiments de projection et de commandement) de 22 000 tonnes à la marine russe, au lendemain de l’invasion de la Géorgie en 2008, comme le voulait Nicolas Sarkozy, pouvait être un mauvais signal adressé à la Russie.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal