Débat des «Spitzenkandidaten»: l’Eurovision avant l’heure

Par

Six candidats à la présidence de la Commission européenne se sont affrontés mercredi 15 mai à Bruxelles durant un débat sans grand relief. Rien ne dit que le successeur de Jean-Claude Juncker en fait partie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’était l’un des mots phares de la précédente campagne des européennes, en 2014 : Spitzenkandidaten, pour désigner, en allemand, ces chefs de file désignés par les grands partis européens, candidats à la présidence de la Commission, l’exécutif de l’UE.