En Israël, les mutations du camp de la paix

Par

Dans le contexte de nouvelles attaques au couteau à Jérusalem ou en Cisjordanie, reste-t-il un camp de la paix en Israël, vingt ans après l’assassinat de Rabin ? Sans doute résiduel, mais encore vivant, si l’on saisit qu’il change de forme comme de stratégie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Israël, de notre envoyé spécial.- Des dizaines de milliers de manifestants assemblés, des banderoles réclamant une solution à deux États, des bougies, des colombes, des ballons bleu et blanc aux couleurs du drapeau israélien, des chansons pacifistes reprises en chœur par des jeunes gens émus, et même Bill Clinton en invité vedette prônant la réconciliation entre Palestiniens et Israéliens…