Comment le Brexit aura raison du Royaume-Uni

Par

Le Brexit se révèle une malédiction géopolitique pour le Royaume-Uni, qui se voit dépouillé de ses objets d’orgueil : le Parlement, l’Irlande du Nord, puis peut-être l’Écosse, sans oublier Gibraltar. Et cela sonne comme une revanche franco-papiste.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les trois sœurs funestes (« Weird Sisters »), campées par Shakespeare dans Macbeth, rôdent parmi les îles britanniques. Dans la pièce, elles prétendent accomplir une « œuvre qui n’a pas de nom » (« deed without a name »). Aujourd’hui, cette œuvre s’appelle Brexit.