mot de passe oublié
11 euros par mois

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre nouvelle application mobile disponible sur Android et iOS.

Je m'abonne
Mediapart dim. 1 mai 2016 1/5/2016 Édition de la mi-journée

Kurdes assassinées à Paris (2/2): l'étrange itinéraire du chauffeur

19 février 2013 | Par Caroline Donati

Qui est Ömer Güney, mis en examen pour le triple assassinat de responsables du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) à Paris ? Un militant kurde, un agent infiltré par la nébuleuse militaro-nationaliste turque, un envoyé du Gladio Vert, ce groupe de musulmans nationalistes anti-kurdes ? Du Kurdistan à Ankara, de l'Allemagne à la France, nous avons reconstitué l'itinéraire trouble de cet homme. Second volet de notre enquête.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Lorsque le Parquet de Paris annonce, lundi 21 janvier, la mise en examen de Ömer Güney dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat de Sakine Cansiz, Fidan Dogan et Leila Soylemez – les trois militantes de la guérilla kurde du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) –, le 9 janvier dans les locaux du Centre d’information du Kurdistan (CIK) à Paris, les enquêteurs n’ont pas la moindre idée du mobile ni des complices.

Mots-clés