Tarek Mitri: les élections en Libye sont une fuite en avant

Par

L’ancien représentant spécial de l’ONU en Libye, Tarek Mitri, décrypte pour L’Orient-Le Jour (Beyrouth) les obstacles et les défis de la transition politique dans le pays.

 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’envoyé spécial de l’ONU, Ghassan Salamé, a proposé une feuille de route pour faire avancer la transition politique en Libye avec des élections en 2018. Pensez-vous que ce processus est réalisable dans les conditions actuelles ?