Le Premier ministre polonais annule une visite en Israël

Par
Mateusz Morawiecki, le Premier ministre polonais, a annulé la visite qu'il devait effectuer en Israël, a-t-on appris dimanche auprès d'un de ses conseillers qui évoque des propos tenus par Benjamin Netanyahu sur l'Holocauste et sur la complicité de certains Polonais.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

VARSOVIE (Reuters) - Mateusz Morawiecki, le Premier ministre polonais, a annulé la visite qu'il devait effectuer en Israël, a-t-on appris dimanche auprès d'un de ses conseillers qui évoque des propos tenus par Benjamin Netanyahu sur l'Holocauste et sur la complicité de certains Polonais.

Le chef du gouvernement polonais devait se rendre la semaine prochaine à Jérusalem où sera organisé un sommet réunissant les pays du groupe dit de Visegrad (Hongrie, Pologne, République tchèque et Slovaquie) et Israël. Il y sera représenté par Jacek Czaputowicz, son ministre des Affaires étrangères.

Varsovie refuse que la Pologne soit associée d'une manière ou d'une autre à l'extermination des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale et considère que le pays a été victime des Nazis et des Soviétiques.

Selon les services de Netanyahu, le Premier ministre israélien n'a pas prononcé la phrase qui lui est reprochée. Le Jerusalem Post, qui l'a publiée, a depuis fait paraître une correction.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale