Jeudi: 48h décisives pour le Japon

Par

L'essentiel de ce jeudi. Six jours après le séisme et le tsunami, la situation dans et autour de la centrale de Fukushima reste «préoccupante». Dans le nord du pays, les recherches de survivants sont ralenties par la neige. Le dernier bilan fait état de 5.692 morts et 9.506 disparus.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le résumé de la journée. Hélicoptères et camions-citernes continuent d'arroser les réacteurs de la centrale de Fukushima-Daiichi afin de les refroidir. Trois des six réacteurs étant dans une situation «relativement stable», les efforts se concentrent sur les numéros 3 et 4. L'électricité, qui permettrait de réactiver le mécanisme de refroidissement de la centrale, n'a pu être rétablie. Selon l'AIEA, aucune aggravation significative n'a été observée depuis mercredi, mais la situation reste préoccupante. Dans le nord du pays, le manque de nourriture, de carburant et d'électricité complique largement la situation des habitants et les fortes chutes de neige ralentissent les recherches de survivants. De nombreux pays conseillent à leurs ressortissants de s'éloigner de la région de Tokyo ou de quitter l'archipel. L'ambassade de France au Japon commence à distribuer des pastilles d'iode aux Français. D'après la BBC, qui cite la police japonaise, le dernier bilan fait état de 5.692 morts et 9.506 disparus.