L’histoire de la péninsule Ibérique reconstituée par l’ADN

Une équipe de chercheurs de Harvard a étudié près de 271 squelettes sous l’angle génétique et a découvert une nouvelle histoire de la péninsule Ibérique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

271 squelettes étudiés, 412 génomes identifiés : une équipe de Harvard a réalisé l’étude génétique historique la plus complète concernant la péninsule Ibérique. Elle a ainsi pu mettre en évidence une autre histoire que celle que l’on connaît. Ainsi, l’étude a permis d’identifier une spécificité de la région : la coexistence de deux groupes préhistoriques qui se sont succédé partout ailleurs en Europe. Puis se sont imposés des populations nord-africaines (bien avant la conquête arabe), anatoliennes et est-européennes. Des vagues migratoires inconnues jusqu’ici.