Ce que Valls devrait apprendre de l'expérience Zapatero

Par

La ressemblance est frappante. Manuel Valls, pour appliquer le pacte de responsabilité de François Hollande, emprunte la voie d’austérité que l’ancien premier ministre espagnol avait ouverte en 2010. Mêmes mesures, mêmes plans successifs, même révolte des élus socialistes. Va-t-il connaître le même sort ? 

 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les intenses préparations pour mettre en musique le pacte de responsabilité, annoncé le 14 janvier par François Hollande, étaient d’un certain point de vue inutiles. Coupes budgétaires, gel du salaire des fonctionnaires et des retraites, coupes des prestations sociales, coupes dans les dépenses des collectivités locales… le programme a déjà été écrit et mis en œuvre depuis bien longtemps. Le gouvernement Valls reprend le chemin emprunté par le gouvernement socialiste Zapatero en 2010. Les ressemblances en sont même troublantes. Retour sur un passé espagnol qui pourrait être un futur français.