Arabie saoudite: le Covid-19 frappe la couronne et les immigrés

Par

Plus de 150 princes déjà contaminés, selon le New York Times. Le roi Salman et le prince héritier vivent isolés du monde et ont fermé l’accès à La Mecque, à la grande colère des oulémas. Près de 80 % des nouveaux cas recensés sont des immigrés. Riyad tente d’utiliser le Codiv-19 pour s’extirper du conflit yéménite en proposant une trêve.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les Saoudiens frappés par la pauvreté représentent environ un tiers de la population du royaume. Il faut y ajouter les nombreux travailleurs immigrés payés une misère. Mais, pour une fois, pas de ségrégation. Ils se retrouvent à égalité avec les quelque 8 000 princes et 12 000 princesses de la famille royale, du moins jusqu’à leur prise en charge par l’hôpital. La pandémie frappe en effet le cœur de la dynastie des Al-Saoud. Des dizaines de ses membres ont été infectés par le Covid-19.