Le prince Philip conduit six pieds sous terre dans une paix rageuse

Par

Les funérailles, au château de Windsor, du prince Philip duc dÉdimbourg (1921-2021) ont donné lieu à un spectacle réglé comme du papier à musique, dans laprès-midi du samedi 17 avril. Toutefois, il fallait y déceler le contraire de ce qui sy montrait. Démonstration, non sans surinterprétation…

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À l’heure de la mondialisation immobile à grands pas pour cause de pandémie, les images et les impressions se brouillent. Tous ces gens chamarrés alignés sur du gazon participent-ils à une exhibition patriotique dans un stade de Corée du Nord ?C’est à n'y plus rien comprendre. Le 15 avril, à Pyongyang, on s’inclinait pour le jour anniversaire de la naissance de Kim Il-sung, qui marque le début de l’ère Juche.