Le recensement américain, victime du Covid-19

Par Alexis Buisson

En 230 années d’existence, le recensement décennal américain n’a jamais été aussi perturbé. Les populations les plus pauvres, les plus touchées par le virus, pourraient en ressentir les conséquences sur le long terme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

New York (États-Unis), correspondance.– Cela faisait « six mois » qu’Annetta Seecharran, présidente de Chhaya, association d’immigrés sud-asiatiques à New York, préparait ses équipes au recensement de 2020. Organisé tous les dix ans, il était hors de question de louper le coche, surtout dans le quartier de Jackson Heights, où l’association est basée.