Attaque de Boko Haram au Niger, quatre soldats tués

Par
Des membres présumés du groupe islamiste Boko Haram ont tué au moins quatre soldats et un civil lors de l'attaque d'un poste militaire dans la région de Diffa, dans le sud-est du Niger, a-t-on appris jeudi de sources autorisées.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

NIAMEY (Reuters) - Des membres présumés du groupe islamiste Boko Haram ont tué au moins quatre soldats et un civil lors de l'attaque d'un poste militaire dans la région de Diffa, dans le sud-est du Niger, a-t-on appris jeudi de sources autorisées.