Jörg Hofmann, président du syndicat IG Metall: «Les travailleurs ont aujourd'hui besoin d’un maximum de protection»

Par

Comment faire pour que les révolutions technologiques et climatiques ne conduisent pas à une destruction massive d’emplois et à une dislocation du droit du travail ? Entretien avec Jörg Hofmann, président du syndicat allemand IG Metall, plus important syndicat sectoriel au monde.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Berlin (Allemagne), de notre correspondant.– Après presque dix ans de baisse ininterrompue du chômage (4,9 %), doublée d’excédents commerciaux et budgétaires records, l’économie allemande très exportatrice n’est pas seulement touchée par un ralentissement de l’activité mondiale et par la nouvelle donne géopolitique et économique impulsée par la Chine et les États-Unis (lire notre article). Elle est aussi placée face à des défis environnementaux et technologiques qui menacent le cœur de sa puissance industrielle.