Rwanda: le «Hutu Power» a survécu en France

Par Theo Englebert

Selon nos informations, trois personnes considérées comme des « génocidaires de la première catégorie » par le Rwanda vivent dans l’Hexagone sans être inquiétées. Parallèlement, la France a accueilli plusieurs centaines d’extrémistes rwandais, qui se sont organisés dans des réseaux associatifs à travers le pays.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Entre avril et juin 1994, un million de Tutsis ont été exterminés au Rwanda. Certains de leurs assassins vivent aujourd’hui parmi nous, mais seule une poignée fait l’objet de poursuites ou d’enquêtes.