Donald Trump s'attaque bruyamment à Cuba pour faire diversion

Par

Empêtré dans des scandales à répétition, le président américain a annoncé la remise en cause de la normalisation des relations avec Cuba. Ce qui fut une des initiatives les plus spectaculaires d'Obama est taillée en pièces. Mais Trump survend cette soudaine rupture, se gardant de toucher à toute une série d'accords avec le régime Castro.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

New York, de notre correspondant.-  Sur cette scène consacrant les héros de la contre-révolution, il exulte comme un chef de guerre. Depuis le théâtre Manuel Artime de la Little Havana, dédié au leader des commandos de la baie des Cochons, Donald Trump savoure les ovations, ce 16 juin, à son arrivée dans son grand meeting de Miami. Il prend son temps, digresse en commentaires incohérents sur la chaleur dans la salle, la crise des missiles de 1962, et sur la foule, évidemment « immense », venue boire ses paroles.