A Chemnitz, la lente renaissance d’une ville dépeuplée

Par

Dans l’est de l’Allemagne, Chemnitz, ex-Karl Marx Stadt, fait partie des villes à avoir le plus souffert du processus de réunification. À l’écart des grands axes et des gros bassins d’emploi, elle affiche toutefois aujourd’hui un nouveau dynamisme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Chemnitz (Allemagne), de notre envoyée spéciale.-  Pour arriver jusqu’à Chemnitz depuis Berlin, il faut prendre un train jusqu’à Leipzig, puis un vieux corail à moitié désert. L’ICE est loin, qui relie à toute allure les principales métropoles allemandes… À une quarantaine de kilomètres de la frontière tchèque, Chemnitz, 245 000 habitants, est la seule ville de cette envergure à ne pas être reliée au réseau ferroviaire interrégional. Elle ne dispose pas non plus d’aéroport. Aller à Chemnitz ? Nos interlocuteurs berlinois nous regardent, interloqués. Mais pourquoi donc ?