Les paradis fiscaux sont aussi un enfer environnemental

Par

Une étude universitaire suédoise révèle une facette souvent négligée des paradis fiscaux : leur lien avec les crimes environnementaux. Diffusée dans la revue scientifique Nature Ecology & Evolution, elle montre notamment que 70 % des navires impliqués dans la pêche illégale ou non réglementée sont enregistrés dans des places offshore.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

On connaissait l'impact économique, politique ou social des paradis fiscaux. Mais leurs liens avec les crimes environnementaux avait rarement été documenté. Une étude réalisée par un groupe de travail sur la dynamique de l’économie et l’environnement (Global Economic Dynamics and the Biosphere, ou GEDB), rattaché à l’Académie royale des sciences de Suède, vient combler ce manque.