Constitution syrienne: La commission pourrait se réunir début 2019

Par
La Russie, l'Iran et la Turquie veulent redoubler d'efforts pour que la commission constitutionnelle syrienne puisse se réunir début 2019 afin de travailler à l'élaboration d'une nouvelle Constitution et à l'organisation d'élections en Syrie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

GENEVE (Reuters) - La Russie, l'Iran et la Turquie veulent redoubler d'efforts pour que la commission constitutionnelle syrienne puisse se réunir début 2019 afin de travailler à l'élaboration d'une nouvelle Constitution et à l'organisation d'élections en Syrie.