Le pouvoir russe ne veut pas de mineurs dans les manifestations

Par
Les députés russes ont adopté mardi un amendement au code pénal punissant d'une amende ou d'une peine de prison les personnes ou organisations qui incitent des mineurs à participer à des manifestations non autorisées.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MOSCOU (Reuters) - Les députés russes ont adopté mardi un amendement au code pénal punissant d'une amende ou d'une peine de prison les personnes ou organisations qui incitent des mineurs à participer à des manifestations non autorisées.