Ces Français volontaires dans l'armée israélienne

Tsahal accueille dans ses rangs, sur des critères ethnico-religieux, des ressortissants français et étrangers, « ce qui pose la question du respect du droit international par des États qui laissent leurs ressortissants rejoindre, même temporairement, une armée d’occupation ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'armée israélienne accueille dans ses rangs de nombreux ressortissants français et étrangers, sur des critères ethnico-religieux, « ce qui pose la question du respect du droit international par des États qui laissent leurs ressortissants rejoindre, même temporairement, une armée d’occupation », selon le chercheur Marc Cher-Leparrain dans Orient XXI.