Largement réélu, Poutine se montre plus conciliant avec l'Occident

Par
Vladimir Poutine a adopté lundi un ton un peu plus conciliant vis-à-vis des Occidentaux après avoir remporté la veille sa victoire la plus nette à une élection présidentielle en Russie, affirmant n'avoir aucun désir de se lancer dans une course aux armements et vouloir aplanir les divergences avec ses partenaires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MOSCOU (Reuters) - Vladimir Poutine a adopté lundi un ton un peu plus conciliant vis-à-vis des Occidentaux après avoir remporté la veille sa victoire la plus nette à une élection présidentielle en Russie, affirmant n'avoir aucun désir de se lancer dans une course aux armements et vouloir aplanir les divergences avec ses partenaires.