Hongrie: Orbán lance un référendum pour barrer la route aux réfugiés

Par Corentin Léotard

Le premier ministre a annoncé, pour l'automne, un référendum sur le programme européen d'accueil des réfugiés. Hostile au système de quotas, il communique à tout-va et construit méthodiquement des alliances au niveau européen.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Budapest (Hongrie), de notre correspondant.- Pour la première fois de notre histoire, nous avons un dirigeant qui compte au-delà de nos frontières nationales: ce constat, l'hebdomadaire libéral Heti Világgazdaság s'en désole. La petite Hongrie sur laquelle Viktor Orbán règne sans partage depuis 2010 est devenue trop étroite pour lui. La crise migratoire lui donne l'occasion de s'imaginer tel un leader nationaliste d'envergure européenne avec une mission : défendre l'Europe chrétienne contre l'invasion musulmane. Orbán tel Miklós Zrínyi relevant le pont-levis de l'Europe face aux armées ottomanes de Soliman le Magnifique lors de la bataille de Szigetvár... Le 450e anniversaire sera célébré en grande pompe cet automne avec le président turc Erdogan.