Surveillance du web: tout ce que la société Qosmos peut faire

Par et Reflets.info (Bluetouff Et Kitetoa)

Les activités de la société Qosmos ont été dévoilées à l'occasion d'un contrat avec la Syrie. Le leader français du DPI a bien d'autres clients peu soucieux du respect des droits de l'homme et travaillant avec l'Iran ou Bahreïn. Mediapart et Reflets ont eu accès au “Protobook” de la société, le catalogue listant toutes ses options d'interception.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’ouverture d’une information judiciaire sur le projet Asfador, prévoyant d’équiper la Syrie de Bachar al-Assad d’un dispositif global de surveillance du pays, est-elle due aux erreurs de communication de la société Qosmos ? Ou cette affaire n’est-elle finalement que l’arbre qui cache la forêt, la partie émergée de l’iceberg des activités du spécialiste français du Deep Packet Inspection (DPI) ?