Comment Theresa May a sauvé son poste

Par

Contredisant tous ceux qui pronostiquaient, une nouvelle fois, sa chute, Theresa May a réussi à se maintenir cette semaine. La première ministre britannique a remporté de justesse un vote qui la mettait en difficulté. Mais le flou reste entier sur la forme que prendra le Brexit, qui sera effectif le 29 mars 2019.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un Brexit sans accord ? L’hypothèse semble de plus en plus crédible de l’autre côté de la Manche, où l’on assiste, médusé, à d’innombrables rebondissements politiques depuis deux ans – rendant peu probable un aboutissement des négociations avec l’UE dans les huit prochains mois.